Rechercher
  • Véronique Lacour

L'immunité 2 : alimentation

Apporter vitamines et sels minéraux ce n'est pas si difficile, il suffit de manger varié et coloré, vous apporterez toutes les macro et micro nutriments nécessaires au bon fonctionnement de votre organisme. L’erreur vient de l’excès du manque ou de la répétition. Alors en cette période de confinement allez à l'essentiel ne saturez pas votre émotionnel ... ni vos placards !



Pensez à introduire ou garder dans votre alimentation

  • des aliments complets ou semi-complets, les aliments complets subissent peu ou pas de transformations technologiques. Le minimum de manipulations est assuré pour les rendre comestibles. Les produits concernés sont essentiellement les produits céréaliers (riz, pâtes, farines…) mais aussi le sucre. A l’état brut, chaque grain de céréales est protégé par une enveloppe riche en micro-nutriments (vitamines et minéraux), et en fibres. Attention l’enveloppe concentre et apporte aussi les résidus chimiques (engrais, pesticides)…..donc consommer des produits BIO exclusivement.

  • Des fruits et légumes frais et de saison, Les fruits et légumes sont indispensables à l'équilibre minéral. Ils profitent des matières minérales présentes dans le sol pour leur croissance et leur développement avant de les transmettre au consommateur. Notons que plus le fruit ou le légume est mûr plus il est riche en vitamines et minéraux. De même, plus il est cueilli à point, plus son apport nutritionnel sera intéressant. Pour satisfaire correctement les besoins humains, une consommation de 500 g minimum de fruits et légumes par jour est recommandée (voir PNNS). Cela correspond à 5 portions, c'est à dire un fruit, ou une crudité ou une assiette de légumes etc..

  • Des poisson gras et crustacés Le poisson est une excellente source de protéines, de calcium et de minéraux et surtout d'oméga 3. Les Oméga 3 assurent une croissance normale et interviennent dans les fonctions physiologiques de tous nos tissus. Ils occupent un rôle important dans la protection des maladies cardio-vasculaires, ils favorisent l’élasticité des artères et la fluidité du sang et participent au développement de la rétine, du cerveau et du système nerveux. L’EPA et le DHA sont trouvés en quantités élevées dans les poissons riches en huile tels que le saumon, le thon, l’anchois, la sardine, le hareng, et le maquereau. L’AAL dans les végétaux comme le lin, les noix.

UN ARTICLE SERA CONSACRE AU OMÉGA 3


12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout